A- A+
Présentation des lieux d’accès au droit en faveur des jeunes

Présentation des lieux d’accès au droit en faveur des jeunes

Scroll

Ces PAD ou RAD permettent aux jeunes (généralement les moins de 30-35 ans) de bénéficier d’informations juridiques adaptées à leurs besoins et d’un accompagnement dans leurs démarches le cas échéant.

Des permanences de juristes, d’avocats, de délégués du défenseur des droits, d’associations spécialisées peuvent être organisées au sein de ces lieux ressources.

En Ille-et-Vilaine, à Rennes

Le D-code, Point d’Accès au Droit des jeunes (PADJ) de Rennes, a été créé en 2014 pour répondre aux jeunes ayant besoin de se renseigner sur leurs droits. Il a été conçu grâce à un partenariat entre la Ville De Rennes, le CDAD 35 et le CRIJ Bretagne (avant la scission du CRIJ, qui reste à vocation régionale, et le 4bis qui est l’entité locale de l’Information Jeunesse).

Le D-code permet aux jeunes de 15 à 30/35 ans de connaître, comprendre et exercer leurs droits. Son objectif est aussi de lutter contre le non-recours aux droits chez les jeunes. Tous les domaines de la vie quotidienne peuvent y être aborder.

Le D-Code est un espace d’accueil, d’information et d’accompagnement, accessible sans rendez-vous, trois après-midis par semaine : mardi, jeudi et vendredi, de 14h à 17h30.

Il se situe au 1er étage du 4-Bis (anciennement dénommé CRIJ-Bretagne), place Charles de Gaulle.

L’animatrice chargée de ce PAD jeunes, bénéficie en cas de besoin, de conseils juridiques d’avocats du barreau de Rennes (Convention signée entre l’Ordre des avocats de Rennes, le CDAD 35, la Ville de Rennes et le 4 bis) pour répondre aux questions relatives au droit des étrangers, de la consommation, de la famille, du travail et au droit pénal des mineurs.

Elle oriente aussi les jeunes vers les principaux acteurs de l’accès au droit du territoire rennais en cas de besoin. Elle peut le cas échéant les accompagner dans leurs démarches (ex : aller déposer plainte).

Pour plus d’informations, cliquez ici.


Dans le Morbihan :

Il a été fait le choix de développer des lieux d’accès au droit au sein même des campus universitaires. Compte tenu des faibles revenus de la plupart des étudiants et de leur manque de temps libre, il est apparu nécessaire de proposer une offre d’accès au droit réservé à ce public.

Dans ce dispositif est mis à disposition des étudiants :

Les litiges concernant  le règlement des examens, les questions d’ordre disciplinaire et de manière générale, tous litiges administratifs avec l’établissement universitaire ne sont pas traités.

Les permanences sont généralement proposées à dates fixes, la communication étant largement assurée par l’établissement en interne, sur les réseaux sociaux, auprès des personnels enseignant et encadrant …  ainsi que par le CDAD et ses partenaires signataires (associations généralistes, Ordres des Avocats … )

Elles fonctionnent selon un double niveau d’intervention : une information juridique donnée par des juristes d’associations généralistes, auxquels peuvent se joindre des étudiants en droit (minimum licence 3) volontaires et signataires de la charte de bonne conduite puis une consultation par un avocat pour les questions complexes ou quand le recours à un avocat est préconisé.

Le CDAD 56 a ouvert un relais d’accès au Droit UBS, Campus VANNES, avec l’université Bretagne Sud, l’association La Maison du Droit de Vannes et l’Ordre des Avocats du Barreau de VANNES.

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus